Respect de la vie privée

Respect de la vie privée

Nous ne vous traçons pas. Les actions que vous faites sur le net ou un site, comme les recherches, sont le reflet de votre vie personnelle. Dans de très nombreux cas, ces données sont recueillies pour un traitement de profilage pour mieux vous servir, n’est-ce pas, répondre à vos besoins comme ils disent, ou mieux encore louer ou vendre ces informations : autrement dit, ils se font du beurre sur votre compte. Ici, nous savons tous qu’avant d’être des consommateurs, nous sommes : acteurs de nos vies, citoyens, révolutionnaires, alter’naute, etc. (choisissez l’expression qui vous convient le mieux). C’est pourquoi les quelques renseignements personnels que vous donnez ici ne servent qu’au bon fonctionnement des services de la plate-forme.

Neutralité du net

Ce principe de Neutralité du Net tel qu’on le connaît aujourd’hui est fondamental pour la protection de valeurs essentielles, notamment les libertés et droits fondamentaux :

L’Article 11 de la Déclaration des droits de l’Homme et du citoyen de 1789 proclame : « La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté, dans les cas déterminés par la Loi. ».

Le Conseil Constitutionnel, confirmant ce que le Parlement européen a déjà exprimé à maintes reprises, a enrichi l’article en déclarant :

« En l’état actuel des moyens de communication et eu égard au développement généralisé des services de communication au public en ligne ainsi qu’à l’importance prise par ces services pour la participation à la vie démocratique et l’expression des idées et des opinions, ce droit implique la liberté d’accéder à ces services. »

Aujourd’hui, Internet est un outil d’exercice de la liberté d’expression et de communication essentiel pour le bon fonctionnement de nos démocraties. Blogs, microblogs, réseaux sociaux et messageries instantanées sont autant de nouvelles méthodes de participer au débat public. Dans une démocratie, seul un juge doit pouvoir restreindre les libertés fondamentales des citoyens aussi importantes que la liberté d’expression. Que se passera-t-il si le contrôle de ces nouveaux outils était offert aux entreprises ?

La quadrature du netRespect My Net

 

Un p'tit message

Nous ne sommes pas là en ce moment. Mais vous pouvez nous envoyer un courriel et nous reviendrons à vous, dès que possible.

Sending

Copyleft 2012-2015 | apa projects : alternatives, infos et réseau de Normandie ou d'ailleurs

Se connecter avec ses identifiants

Ou    

Mot de passe perdu ?